La pédagogie Montessori

De 0 à 6 ans, quelques concepts selon Maria Montessori

Dans la pédagogie Montessori, on divise le développement de l’enfant en plusieurs parties ; ici, nous nous consacrerons à la période allant de 0 à 6 ans.

Je vous invite avant de débuter la lecture à prendre un instant pour percevoir tout le cheminement que doit faire l’enfant de sa naissance jusqu’à ses 6 ans. C’est une étape décisive et intense. C’est la période que Maria Montessori résume par la phrase « Aide-moi à faire seul ». Par là nous devons comprendre que l’enfant en quête de sa construction psychique et physique aura besoin que nous l’épaulions et non que nous nous substituions à lui dans l’action.

Rappelons-nous à chaque instant que l’enfant a en lui toutes les clés pour se développer, les parents ne seront alors pas « créateurs » de sa construction mais « outils ». L’adulte doit repenser sa place dans le développement de son enfant en se mettant « au service » de l’enfant. Comprendre les quelques points suivants vous aidera à mieux appréhender votre enfant. Si la croissance est un long processus pour l’enfant, la parentalité en est un grand pour l’adulte. Soyez patients et accueillez ce que votre enfant vous offre, ce qu’il est.

De 0 à 6 ans Maria Montessori parle de concept d’Esprit Absorbant chez l’Enfant qui se construit. Ce qu’elle entend par là est que l’Enfant va absorber, faire sien, l’environnement et les informations qu’il reçoit. D’abord inconscient, cet esprit va absorber tout ce qui l’entoure ; puis aux alentours de ses 3 ans l’Enfant pourra doucement ordonner et classifier ses perceptions et absorbera l’environnement de manière consciente. Il sera donc primordial pour l’adulte de penser l’environnement dans lequel l’Enfant évolue ; si vous êtes parents nous pourrons vous donner des clés pour penser la maison et pour les professeurs des clés pour la classe. Nous nous positionnerons dans une optique favorisant l’autonomie et l’action de l’Enfant dans son milieu (link).

Cet Esprit Absorbant se construit en suivant de grandes lignes que Maria Montessori a nommé les Périodes Sensibles, il en existe six.

L’important ici est de comprendre qu’entre 0 et 6 ans, l’Enfant a une capacité d’apprentissage immense. Si l’environnement est favorable et bien pensé les acquisitions se feront sans aucun effort. L’intérêt de l’Enfant pour un sujet ou un autre se fera à un moment donné et décroisera lorsque l’acquisition recherchée sera développée.

Les périodes sensibles sont à comprendre comme les étapes par lesquelles votre enfant va naturellement passer pour se développer. Elles sont à percevoir comme des pistes et des clés pour préparer l’environnement dans lequel l’Enfant va évoluer afin de s’assurer qu’il bénéficie de tout ce dont il a besoin pour maximiser son potentiel humain.

1 – L’ordre.

Très forte jusqu’à 3 ans, l’ordre est la base du développement de l’enfant. Il s’entend au sens de constance tant des objets que des lieux. L’Enfant a besoin de routine, de repères, de stabilité, d’un environnement ordonné et de règles. L’ordre instauré dans votre famille ou votre classe permettra de créer un environnement sécuritaire pour l’Enfant qui lui donnera la possibilité de se construire et d’explorer. Dès la naissance l’Enfant a besoin de routine, et si celle-ci doit être perturbée il se peut que votre enfant y réagisse vivement. Communiquer sur les changements afin qu’ils soient accueillis et vécus du mieux possible. L’ordre permet à l’enfant de se sécuriser, de savoir où sont les choses ou quand celles-ci ont lieu.

Attention, il arrive de devoir déménager, il arrive que le professeur de votre enfant change, qu’il y ait de nouvelles naissances dans la famille, etc. Il est alors de la responsabilité de l’adulte de sécuriser l’Enfant en créant dans ce changement de l’ordre et de la clarté.

2 – Le mouvement.

Pour Maria Montessori, le mouvement construit le psychisme et le psychisme construit le mouvement. Il est le lien corps-esprit, moi-environnement. L’enfant va avoir besoin d’investir son corps au même titre que son psychisme. Il va avoir besoin d’apprendre à connaitre son corps mais aussi apprendre à l’utiliser de manière précise. Nous penserons à solliciter le mouvement en créant un espace suffisamment grand dans lequel l’Enfant peut se mouvoir. Nous veillerons à la précision et l’exactitude de nos gestes (que l’Enfant absorbe). Et nous apprendrons à l’Enfant à sentir son corps, à le maitriser, à l’explorer. Cette période sensible apparaît avant la naissance et commence à décroitre à l’âge de 5 ans. Pour l’enfant, tout mouvement a toujours un but. Observer le mouvement permet donc d’accéder à l’enfant et à percevoir ce qu’il se passe au niveau de sa vie psychique.

Vous pouvez pour cela penser à différents espaces et activités qui sollicitent le mouvement chez votre enfant. L’encourager à prendre des initiatives : monter l’escalier seul, marcher seul, etc. Vous pourrez aussi penser différentes activités sportives qui impliquent la maitrise du corps. La participation aux tâches du quotidien : mettre la table, débarrasser, etc. en prenant soin de ses gestes, un objet à la fois. Mettre à disposition de l’Enfant des activités qui demandent de la minutie et une précision du geste entraînera aussi sa connaissance de son corps. Le silence fait aussi partie du mouvement dans le sens où l’Enfant devra contrôler son corps pour ne pas faire de bruit.

3 – Le langage.

Le langage ouvre une nouvelle dimension chez l’enfant qui va désormais pouvoir découvrir le monde, non plus grâce au mouvement, mais grâce aux mots. Le langage permet le lien social, il est à voir au sens de l’écriture, de la lecture et du parlé. On va pouvoir nommer les objets absents ou ceux que l’on manipule. Avant deux ans, l’enfant pointe l’objet, le rôle de l’adulte va être de l’aider à les nommer.  Le langage oral découlera beaucoup du milieu dans lequel l’enfant évolue. Souvent nous nous adressons aux petits enfants en utilisant de drôles de voix ou des mots qui n’existent pas réellement. J’insiste ici sur l’importance d’utiliser un vocabulaire vrai et précis avec l’Enfant. Pour s’exprimer l’Enfant aura besoin de développer son estime de soi et sa confiance en soi. Utiliser de nombreux livres, des chants et des comptines permettra à l’Enfant de développer une expérience riche et variée de langage. Cette période sensible est très présente dès la naissance et les tous premiers mois de la vie car l’enfant absorbe le langage avant de le faire sien. Vers deux ans, c’est réellement là où l’on sent que la sensibilité est à son apogée, Maria Montessori parle de « l’explosion du langage ». A ce moment-là il faut stimuler l’enfant, lui répondre. Ce n’est qu’aux alentours de quatre ans que l’enfant va découvrir l’écriture et la lecture.

La possibilité aussi d’apprendre une seconde langue à la maison ou à l’école peut se révéler d’une grande richesse. L’enfant a toutes les capacités en lui pour se familiariser à d’autres langues, il a aussi la capacité d’apprendre du vocabulaire vrai, complexe et précis.

4 – Le raffinement sensoriel.

A entendre au sens du développement de tous les sens, on peut aussi ici ouvrir une réflexion sur l’expérience spirituelle ou philosophique de l’Enfant, quelque chose d’ordre mystique ou artistique. L’Enfant pour s’adapter à son environnement et l’absorber, apprendre, devra l’expérimenter physiquement. Nous pouvons aussi penser à un environnement orné de belles choses, d’œuvres d’Art, imprégné de musique, de créativité. Chacun ici a la liberté de percevoir cette période sensible en fonction de son expérience personnelle de vie et des éléments qui lui parlent.

Pensez méditation, yoga, prière, art en tout genre. Offrez à votre enfant autant de clés que vous pouvez, celles-ci lui seront toujours bénéfiques plus tard.

5 – Le développement social.

De 0 à 3 ans l’Enfant est très égocentré, il différencie difficilement le milieu de sa personne. Le sens social apparaîtra plus tard, aux alentours de 3 ans lorsque l’enfant sera capable de faire cette distinction entre lui et les autres. Ensuite, le développement social est très lié au langage, aux premiers liens sécuritaires que l’Enfant aura établi avec sa famille ainsi qu’aux règles de vie qui lui ont été inculquées. L’Enfant va apprendre à saluer, à dire « merci », à poser sa propre limite, etc.

Pensez ici à viser le développement de l’estime de soi chez votre enfant, afin qu’il puisse se tourner vers les autres. Nous pensons ici au développement de l’empathie, à l’entraide, à la paix. N’oubliez pas que vous êtes pour votre enfant un modèle de développement.

6 – Les petits objets.

Maria Montessori parlait d’une sixième période sensible qui apparait tôt chez les Enfants et qui se perçoit par la fascination qu’ont les enfants pour les petits objets. Cette période sensible est un peu spécifique en tant qu’elle est très courte et limitée dans le temps. Elle se situe aux alentours d’un an lorsque l’enfant est à quatre pattes. On va noter que l’Enfant repère tous les petits objets et va tenter de les découvrir en les intériorisant c’est-à-dire en les portant à sa bouche. Invitez le à vous montrer ce qu’il a trouver, sans dramatiser le fait que ce soit dans sa bouche et observez avec lui. C’est une période où l’Enfant a besoin de temps pour explorer le monde qui l’entoure, prendre le temps d’en percevoir chaque détail. Nous développerons peu ici cette période-ci mais nous vous invitons tout de même à honorer ce temps de fascination pour les objets de leur environnement, la beauté des détails et la pureté dans la découverte du monde dont nos enfants font preuve.

Avec ses outils, nous avons alors une bonne base pour repenser notre approche de l’Enfant dans le quotidien. Maria Montessori nous disait :

« Respecter toute activité intellectuelle de l’Enfant et chercher à la comprendre ».

C’est ainsi que nous devons nous positionner en tant qu’observateurs et outils du développement de l’Enfant. En espérant que ces quelques lignes pourront être le début d’une réflexion et d’une nouvelle vision du développement de l’Enfant. Nous devons chercher à reconnaître chez l’Enfant ces périodes qui nous montrent ce dont il a besoin et où il en est dans sa quête de connaissances.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *