La pédagogie Montessori

Qu’est-ce qu’une école Montessori ?

La pédagogie Montessori en bref

La pédagogie Montessori est une pédagogie qui a été élaborée par Maria Montessori dans les années 1900 en Italie. Elle a cherché à établir une pédagogie sur ce qu’elle observait du comportement des enfants. Elle a proposé et expérimenté du matériel éducatif en s’inspirant de différents pédagogues de l’époque.

La pédagogie Montessori est une pédagogie qui passe par l’apprentissage par les sens, par l’expérimentation physique des concepts que l’on manipule. L’enfant part du concret pour cheminer vers l’abstrait. Il existe un matériel précis qui nécessite une utilisation particulière pour permettre à l’enfant d’acquérir les différentes notions.

Le matériel éducatif est en libre-service sur les étagères de la classe et les enfants peuvent choisir l’activité qu’ils souhaitent pratiquer. Ils ne peuvent que choisir des activités qui leur auront été présentées par l’adulte de manière individuelle. Le travail de l’adulte est d’observer l’enfant pour savoir où il se situe dans ses apprentissages et quels seront ses prochains besoins en termes de nouvelles connaissances. L’enfant choisit ce qu’il veut faire, range son travail, puis en prend un autre, c’est cela que l’on observe durant la « période de travail Montessori ».

Je souhaiterais attirer votre attention sur le fait que cette pédagogie va au-delà du matériel scientifique. En effet, la pédagogie Montessori est aussi une philosophie de vie, une vision  particulière de l’être humain et une manière d’être. Voici donc quelques pistes pour vous aider à bien choisir l’école qui vous conviendrait.

Les grands principes de la pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori peut s’appliquer de manière différente selon les écoles cependant on devrait toujours pouvoir retrouver dans la posture de l’adulte :

  • Bienveillance
  • Communication non-violente
  • Recherche de l’autonomie et de l’indépendance de l’enfant
  • Travailler au rythme de l’enfant
  • Développement de la confiance en soi, de l’estime de soi
  • Pédagogie positive
  • Respect de l’environnement (humain et physique)
  • …etc.

Classes d’âges mixtes

Dans la pédagogie Montessori nous retrouvons des classes d’âge mixte (0-3ans, 3-6, 6-12 (ou 6-9/9-12), 12-15, 15-18). Le principe d’avoir une classe d’âge mixte est que les enfants pourront interagir socialement comme dans une petite communauté. Les plus grands seront un modèle vers lequel tendre alors que les plus jeunes pourront être aidés par les plus expérimentés. On cherche à créer une ambiance paisible de partage et d’entraide.

Pas de notes, pas de correction, pas de compétition

Chaque matériel Montessori devrait être en un seul exemplaire dans la classe. De ce fait, les enfants ne font pas simultanément la même activité, la comparaison et la compétition ne sont alors pas encouragées. Le fait d’être en groupe d’âge mixte invite les enfants à avoir envie d’apprendre de nouvelles activités ou alors de s’entraider mais pas de se comparer. Chacun avance à son rythme et pratique différentes activités en fonction du matériel qui lui a été présenté par l’adulte.

Dans une école Montessori, il n’est pas supposé d’avoir des examens ou des notations. C’est à l’éducateur de votre enfant de savoir l’observer et de juger où il en est dans ses apprentissages.

Pas de correction ? Mais ce n’est pas dangereux ça ? Comment l’enfant sait-il qu’il a fait une erreur ?

Avez-vous souvenir étant enfant d’une situation humiliante où lors d’une interrogation vous avez donné la mauvaise réponse puis vous en êtes sentis gênés, parfois au point de décider de ne plus participer ? Ou alors simplement ne vous êtes-vous jamais sentis découragés par une mauvaise note obtenue lors d’une évaluation ?

La pédagogie Montessori prône la confiance en soi et l’estime de soi, nous souhaitons que les enfants trouvent à l’école l’envie d’apprendre, l’envie de travailler, le plaisir à le faire et qu’en découle de la joie et de la fierté ! L’évaluation par une note ou la correction d’un travail peuvent parfois être décourageants. Lorsque l’éducateur présente une activité à un enfant, l’objectif est de lui montrer comment manipuler un concept pour que celui-ci se l’approprie et le comprenne, non pas qu’il sache immédiatement le manipuler et mener à bien son travail (si c’est le cas, l’enfant est sans doute prêt à aller plus loin). Ce que l’éducateur vise est non-seulement la pratique d’un concept mais aussi la pratique de la concentration de l’enfant sur une tâche et la répétition de celle-ci.

Prenons par exemple une activité de laçage (à l’aide d’un cadre nœuds, matériel de Vie Pratique dans la pédagogie Montessori). L’objectif est d’apprendre à lacer.

ecolemontessori

L’éducateur va montrer à l’enfant de manière précise comment utiliser ce matériel, comment défaire et nouer. L’enfant à son tour pourra le faire. Si l’enfant oublie un nœud, ou s’il oublie une étape dans le laçage d’un nœud il s’en rendra compte lui-même car le matériel lui renverra cette erreur. Il n’aura pas besoin du regard de l’adulte et du jugement de l’adulte pour savoir que la tâche n’est pas accomplie comme il se doit. Il sera donc amené à répéter pour s’améliorer et s’entraîner. On dit que le matériel est dénonciateur de l’erreur.

Si l’activité a été présentée à l’enfant au préalable et que l’éducateur observe que l’enfant a régulièrement des difficultés à la mener à bien il pourra alors lui proposer, à un autre moment, de lui représenter l’activité ou de la faire avec lui pour ré-insister sur le concept. Nous ne cherchons pas à pointer l’erreur mais bien à inviter l’enfant à se perfectionner.

La réponse à la non-correction réside dans la vision que nous avons de « l’erreur ». Nous, adultes avons des attentes précises de ce que devrait faire l’enfant avec le matériel donné, mais nous devons aussi lui faire confiance et observer son activité. Laisser l’enfant explorer et se construire de la manière dont il en a besoin.

Fonctionnement d’une classe Montessori

Habituellement dans une école Montessori on retrouve :

  • Un éducateur Montessori en charge avec un assistant.
  • Un temps de travail matinal (en autonomie) de minimum 2h à 3h sans « récréation » (mais durant lequel l’enfant peut prendre une collation lorsqu’il le souhaite).
  • Quelques temps de regroupement (habituellement pas trop pour les plus jeunes) : matin et/ou soir se saluer se dire au revoir, petits travaux en groupe, etc.
  • Un temps de repas durant lequel les enfants sont investis : mettre la table, préparer des légumes ou autre, servir, etc. (cela peut varier si il y a une cantine ou pas).
  • L’après-midi possibilité de faire la sieste (pour les plus jeunes), de travailler dans la nature, d’utiliser le matériel Montessori (dépend des écoles et de l’âge de l’enfant).

Pourquoi pas de récréation ?

Dans une école Montessori, contrairement aux écoles traditionnelles nous n’offrons pas de temps de récréation au cours du temps de travail matinal. Nous cherchons à avoir un temps de travail d’environ 3h qui offre à l’enfant la liberté de choix et de mouvement qui lui permettent de vivre sa matinée selon son rythme propre. Si le cycle est coupé par une pause alors la concentration de l’enfant sera interrompue. Chaque enfant étant différent et ayant des besoins différents,  faire une pause à un temps donné ne permet pas de respecter le rythme de chacun.

Alors aucun temps de relâche ?

Je vous entends déjà vous exclamer : comment pas de pause ? Les enfants travaillent tout ce temps ? N’est-ce pas un peu trop pour leur âge ?

Dans une classe Montessori bien pensée, les enfants devraient avoir des temps de relâche lorsqu’ils en ont besoin car ils sont en autonomie dans la classe. Nous estimons que l’environnement dans lequel évoluent les enfants, s’il a été pensé correctement, est stimulant pour eux. Il n’occasionne donc pas particulièrement de fatigue mais plutôt du contentement, de la satisfaction. L’enfant est constamment en apprentissage en observant les autres, en évoluant dans l’environnement, en cherchant la prochaine activité qu’il fera ou alors en lisant un livre, en faisant une peinture, en mangeant une petite collation, en écoutant de la musique, en interagissant avec ses pairs, etc.

Comme les enfants évoluent dans des groupes d’âges mixtes l’observation des autres est très stimulante : s’il est plus jeune, l’activité du plus grand le stimulera, lui donnera envie d’apprendre, voire lui fera apprendre par l’observation ; s’il est plus âgé il pourra aider un plus jeune et en tirer une belle estime de lui. D’autre part au cours de la matinée un enfant peut faire une activité qui lui demandera beaucoup d’effort de concentration et de réflexion, puis libre à lui par la suite de choisir une activité moins demandante dans laquelle il peut se poser. Il existe aussi des écoles qui offrent la possibilité aux enfants d’aller dehors durant le temps de travail car l’espace extérieur y a été pensé pour être stimulant (animaux, potager, activités extérieures, etc.). Ces temps sont offerts individuellement au moment où l’enfant en fait la demande. L’enfant dans une classe Montessori n’a donc pas besoin d’un temps de « récréation » s’il peut être libre de ses choix d’activités et prendre son temps pour se mettre au travail.

 

Choisir son école Montessori

Lorsque vous êtes intéressés par une école en particulier, je vous invite à la visiter et à chercher dans le discours et le comportement de l’équipe éducative les grandes lignes de la pédagogie décrites ci-dessus. « Montessori » n’est pas un nom déposé, je vous invite donc à vérifier par vous-même les écoles qui vous intéressent. Pour se situer, il existe différentes associations qui font signer aux écoles qui le souhaitent une charte. En France, l’Association Montessori de France le fait et plus généralement vous pouvez trouver l’Association Montessori Internationale. Si l’adhésion à ces associations permet d’assurer un certain respect de la pédagogie Montessori il est important de dire qu’il existe aussi de très bonnes écoles Montessori qui n’ont pas signé ces chartes. C’est à vous de savoir quelle école vous convient personnellement. Fiez-vous à votre instinct et encore une fois à votre enfant.

 

Montessori pour tous ?

Le choix de la pédagogie Montessori est un choix très personnel. Aujourd’hui, dépendamment du pays dans lequel vous vivez, la pédagogie Montessori reste une méthode très coûteuse. Ce qui me semble important c’est que le parent soit à l’écoute de son enfant et de lui-même. Idéalement il faut que la pédagogie que vous choisissez soit en adéquation avec votre vision personnelle de l’éducation.

Récemment quelqu’un m’a dit qu’il n’avait pas mis son enfant en école Montessori car on lui avait certifié que si on n’appliquait pas « la pédagogie Montessori » à la maison cela ne servirait à rien. 

Selon moi, cela n’est pas nécessaire. Le risque si on a le matériel Montessori à la maison et à l’école c’est que l’enfant s’en désintéresse à un moment donné, surtout si le parent lui propose le soir après la journée d’école de pratiquer encore. Idéalement pensez à scinder école et maison. Si l’enfant est demandeur de travailler à la maison suivez son envie mais s’il ne le souhaite pas inutile d’avoir du matériel à la maison.
Cependant il peut être intéressant pour les parents qui choisiraient la pédagogie Montessori pour leurs enfants de lire quelques ouvrages de Maria Montessori ou blogs sur le thème de la parentalité (si vous lisez ceci vous êtes donc au bon endroit !) pour essayer d’offrir une continuité en termes d’environnement bienveillant à son enfant.

Pour résumer donc : il n’est pas nécessaire d’avoir le matériel pédagogique Montessori à la maison mais il peut être bénéfique pour vous comme pour votre enfant de vous renseigner sur différents concepts de la pédagogie Montessori, de repenser votre environnement afin de favoriser l’autonomie de votre enfant (voir ‘comment aménager la chambre de mon enfant’ ‘et ‘dans la cuisine’), de repenser votre posture parentale (repenser son rapport à l’autorité), etc.

Selon moi, la pédagogie Montessori est une méthode très complète. Le matériel éducatif est pensé pour l’enfant et offre de grandes possibilités. La philosophie qui accompagne cette forme d’éducation est très respectueuse de l’être humain et de la particularité de chacun. La pédagogie Montessori cherche à éduquer à la paix par l’apprentissage du respect de l’environnement dans lequel nous évoluons. Elle implique l’enfant dans sa propre éducation et dans la construction de l’être humain en lui permettant de se révéler.

« Etablir la paix durablement est le travail de l’éducation. La politique ne peut qu’éviter la guerre. », Maria Montessori

 

Pour résumer que rechercher dans une école Montessori ?

  • Des éducateurs diplômés Montessori
  • Le matériel Montessori certifié
  • Un temps de travail entre 2h et 3h sans interruption
  • Des groupes d’âges mixtes
  • L’application de la philosophie Montessori (non correction, bienveillance, autonomie, etc.)
  • Une connaissance approfondie des concepts cités ci-dessus

 

D’autres pédagogies

Pour aller plus loin il existe d’autres pédagogies qui peut-être vous conviendront plus selon votre vision de l’éducation (Freinet, Steiner, etc.). Si certains ont trouvé une école qui leur convient, d’autres ont peut-être décidé de faire l’école à la maison en s’inspirant de différents courants.

 

Et vous, avez-vous trouvé la méthode pour votre enfant ? Dans quelle école est-il scolarisé ? Faites-vous l’école à la maison ? Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *