Valoriser l'autonomie

Comment aménager la chambre de mon enfant ?

Vous souhaitez repenser l’environnement de votre enfant pour qu’il encourage l’autonomie, qu’il l’aide à développer son estime de lui et sa confiance en soi ? Voici quelques petites astuces pour repenser la chambre à coucher de votre enfant.

Les conseils donnés ci-dessous sont à mettre en place lorsque vous sentez votre enfant suffisamment autonome, il faut au moins qu’il puisse marcher correctement pour se mouvoir dans un tel lieu. Idéalement, vous pouvez commencer à installer la chambre de votre enfant de la sorte lorsque celui-ci commence à se mouvoir seul.

Dormir

Lorsque votre enfant sait marcher, vous pouvez installer son lit au sol. Ainsi il pourra se coucher lorsqu’il se sent fatigué ou se lever lorsqu’il a fini de dormir sans avoir besoin de vous constamment. Pensez à un lit ouvert et à sa hauteur. Vous pouvez aussi l’inviter à faire son lit et ordonner son environnement.

Le fait d’évoluer dans un environnement ordonné permettra à votre enfant de se sentir en sécurité mais peut aussi l’encourager à ranger régulièrement. Selon Maria Montessori : L’ordre extérieur invite à l’ordre intérieur. L’environnement dans lequel évolue votre enfant peut donc avoir un impact sur son comportement général.

S’habiller

Essayez de trouver un meuble à la taille de votre enfant, vous pouvez y placer peu de vêtements mais de manière très précise (pantalons, t-shirts, etc.). Vous pouvez assez tôt inviter votre enfant à choisir sa tenue en lui ayant appris au préalable ce dont il a besoin.

La veille, vous pouvez préparer avec lui la tenue dont il aura besoin le lendemain et la poser sur une petite chaise par exemple. Rien ne vous garantit cependant qu’il n’ait pas soudainement envie d’en porter une autre ce jour-là !

L’importance d’avoir constamment des vêtements à sa disposition permettra à votre enfant de pouvoir aller se changer par lui-même s’il a un accident, ou s’il se salit. Vous pouvez également installer une petite panière à linge dans laquelle il pourra placer ses vêtements sales. Gain de temps garanti !

Etre à l’heure

Nombreux sont les parents qui ont l’impression que le matin est une course. Quand votre enfant commence à aller à l’école, aux alentours de 3 ans, vous pouvez commencer à le responsabiliser en l’invitant à gérer son temps. Il existe de petites horloges ou minuteries qui peuvent vous permettre de développer la conscience du temps chez votre enfant.

Par exemple, réveillez votre enfant et déjeunez avec lui, après cela donnez-lui un temps imparti dans lequel il doit être prêt.

Entraînez-le, cela n’est pas inné, l’apprentissage de la gestion du temps mais surtout de la conscience du temps est long. Pratiquer régulièrement ce type de petits exercices peut aider votre enfant à acquérir cette conscience.

Si la tenue a été préparée la veille, l’enfant n’aura pas besoin de beaucoup de temps pour se préparer. Vous pouvez aussi mettre en place des petits plannings photos pour que l’enfant se souvienne des différentes étapes : déjeuner – s’habiller – se laver les dents – partir.

Jeux et activités

De même que pour les vêtements, vous pouvez trouver un petit meuble à la taille de l’enfant. Personnellement je déconseille la « caisse à jouets » dans laquelle on trouve rarement ce que l’on cherche et qui n’invite pas à prendre soin des objets. Je vous propose plutôt d’essayer d’organiser sur une étagère quelques jeux de manière ordonnée (vous pouvez les changer de temps à autre). L’ordre invite à l’ordre.

Invitez l’enfant à utiliser un jeu puis à la remettre immédiatement à sa place lorsqu’il a fini. Vous pouvez penser des jeux ou aussi quelques petites activités éducatives inspirées de la pédagogie Montessori.

Soin de la chambre

Libre à vous de penser, comme dans le reste de la maison, à quelques objets pour entretenir la chambre. Afin que l’enfant puisse entretenir sa chambre, vous pouvez y installer un petit balai ou plumeau pour faire la poussière (vous serez étonné du plaisir que peut prendre un enfant à faire le ménage !).

Espace de paix

Pour répondre à la période sensible du raffinement sensoriel, mais aussi pour offrir à votre enfant un espace calme où il peut se ressourcer, vous pouvez penser à organiser dans sa chambre une petite « table de la paix » ou « espace de la paix ». A vous de voir comment l’organiser et le nommer. Pensez ce lieu comme un lieu de recueillement. Vous pouvez y avoir une ou plusieurs belles images qui apaisent, un beau sablier que l’enfant pourra observer comme une sorte de médiation, un poste de radio avec CD de musique apaisante (vous pouvez mettre un casque audio adapté aux enfants), de beaux objets d’art, une bougie, etc.

Cette table peut être une ressource pour l’enfant lorsqu’il se sent en colère, triste ou frustré. Vous pouvez aussi installer ce lieu comme une petite cabane, avec quelques beaux livres bien choisis par vos soins. Cette espace ne demande que votre imagination propre !

Un environnement sain, et ordonné, adapté à la force et à la taille de l’enfant permettra à votre enfant d’être autonome et de pouvoir agir dans son propre milieu sans avoir constamment besoin de l’aide de l’adulte pour tout. Je vous invite à insister sur l’ordre, à apprendre à votre enfant à prendre goût à l’ordre. Ce sera non-seulement rassurant pour l’enfant mais aussi plus agréable à vivre. L’enfant retirera de cet espace où il peut être autonome une belle estime de lui et confiance en ses capacités.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *